Le Grand marin par Catherine Poulain / Les 68 Premières fois

Publié le: juin 15 2016 by Anita Coppet

UnknownC’est un roman ambitieux et réussi. Il vous prend comme une grosse vague sur le pont d’un bateau de pêche, où il n’est pas question de se plaindre des vêtements trempés, du froid et encore moins de toute cette eau qui déferle et laisse groggy. Tel un boxeur, l’important c’est de serrer les dents, de continuer quoi qu’il arrive, car la vie, et pas seulement la vôtre, en dépend. Ici celle qui prend les coups est une femme. Elle suit ses rêves, et rien ne peut l’arrêter. Son désir de voir le bout de la terre l’a conduite en Alaska. Arrivée à Kodiak, petite ville sans charme, les pêcheurs de morue noire ou de crabes la fascinent. Pas tellement ce qu’ils sont, elle observe sans jugement, mais ce qu’ils font. Pêcher pour se confronter aux éléments, et ne jamais lâcher. « Je voudrais qu’un bateau m’adopte » murmure t-elle dans le vent. Son obstination et son endurance insensée finiront par payer. « - Embarquer c’est comme épouser un bateau, le temps que tu vas bosser pour lui. T’as plus de vie, t’as plus rien à toi. Tu dois obéissance au skipper…» Obéissante, elle l’est, courageuse encore davantage. Et puis il y a le Grand marin…

L’écriture de Catherine Poulain est chavirrante, précise, incisive. Un grand souffle qui emporte vers le large, sent les embruns. On en revient sonnée par tant de force. Ses personnages sont rudes, rêches comme une toile de sac. Pourtant on s’y attache très vite, étonné de découvrir un univers qui visiblement existe encore. Un monde d’hommes souvent à la dérive, pour qui la rédemption a lieu à chaque départ en mer. Là, la tête se vide, mais le corps malmené par les éléments rappelle qu’il peut tenir, qu’il faut tenir.

Un roman rigoureux dans sa construction. Une  grande épopée sans chapitres qui se lit d’une traite. Le Grand marin – Catherine Poulain (éditions de l’Olivier) fait partie des 68 Premières fois, initié par Charlotte Milandri. Notre atelier d’écriture en ligne fait partie des lecteurs privilégiés de cet évènement.

 

 

Soumettre le commentaire

*

*